CT-Scan médical SIEMENS

L’infrastructure principale du laboratoire est le CT-Scan Siemens Somatom AS+ 128, don de la compagnie SIEMENS en 2013, qui a ensuite été mis à jour avec de nouveaux détecteurs Stellar et d’un nouvel algorithme de reconstruction ADMIRE en 2019, grâce à un financement de la Fondation Canadienne pour l’Innovation (FCI) obtenu par le professeur Pierre Francus. Ce CT-Scan est une installation unique au Canada, particulièrement du fait qu’il est monté sur des rails en mode « Sliding gantry ». Cette caractéristique lui permet de se déplacer le long de l’échantillons au lieu de déplacer l’échantillons à l’intérieur de celui-ci, ce qui offre une plus grande flexibilité sur la taille et la masse des échantillons à traiter. Sa résolution maximale est de 100 x 100 x 400 μm3; il peut scanner à 5 niveaux d’énergie différents entre 70 et 140 kV. Pour plus d’informations sur le type d’échantillon que notre équipe a traité, se référer à la section Champs de recherche.

Grâce à son montage sur rails lui permettant de se déplacer le long d’objet volumineux (jusqu’à 70cm de diamètre) ou lourd (jusqu’à 450kg), le CT-Scan permet de réaliser des mesures tomodensitométriques 3D sur des configurations expérimentales évolutives (notamment l’écoulement hydro-sédimentaire et poreux) dans le temps. Avant d’effectuer des mesures 4D, les configurations sont tout d’abord élaborées, testées puis validées dans l’un des trois espaces du laboratoire :

  • L’espace Hydées (Hydrodynamique des écoulements environnementaux et sédimentaires) est dédiée à la mécanique des fluides et au transport (érosion, charriage, suspension, consolidation, floculation) des sédiments cohésifs ou non-cohésifs en zone côtière et fluviale. Les canaux à vagues et/ou courant ainsi que leurs instrumentations (capteur de vagues, de champs de vitesse 2D ou 3D par PIV-LaVision et Doppler acoustique-Nortek) sont directement insérables dans le CT-scan. Les expérimentations sont complémentaires aux modélisations physiques du canal LHE (site web), ce dernier permet d’étudier les phénomènes à plus grandes échelles.

 

  • L’espace Sédimentologie est dédié à l’analyse standardisée de prélèvements de sols et à la préparation de sols modèles pour des tests au CT-Scan. Les équipements permettent de caractériser la granulométrie (par tamisage et par diffraction laser -Beckman-Coulter LS13320), de séparer les grains par centrifugation -Beckman-Coulter J6.MI.H.C de 6X1L et de réaliser différents portes-échantillons ou pièces-prototype par impression 3D.

 

  • L’espace Géotek est dédié à la caractérisation multi-paramètres sur carottes de sédiments, les propriétés magnétiques et la composition chimique tout particulièrement. Cet équipement sera mis en marche au cours de l’année 2021 en complémentarité au laboratoire ITRAX.

Parallèlement aux activités de mesure par tomodensitométrie, l’équipe est spécialisée dans le traitement des images et a développé différents outils Matlab, en particulier le code FragFinder pour la détection d’intrus ou de fragments dans des échantillons. Il est possible de développer des codes personnalisés selon vos besoins d’analyse. Pour plus d’informations à ce sujet, veuillez contacter les agents du laboratoire à la page Nous joindre.