La tomodensitométrie : un outil d’inspection 4D au service du génie

Un article, signé par des chercheurs du labos CTScan et présentant les avantages de la tomodensitométrie appliquée au pavage de nos routes, vient de paraitre dans la revue Via Bitume, publiée par Bitume Québec

Les outils de contrôles non destructifs (CND) sont devenus essentiels à l’analyse et à la compréhension de l’altération de structure interne dans une foule de domaines. Parmi la multitude de techniques en CND, la tomodensitométrie (TDM) se démarque par sa capacité à évaluer, en fonction de la densité, l’ensemble des structures internes, et ce, pour des objets de grandes dimensions (70 cm de diamètre, 3 m de long) et à haute résolution (0,1 mm). Les applications possibles sont multiples et un matériau comme une chaussée est idéal pour cette technique de par ses densités contrastées : le granulat possède une densité double de celle du bitume. Le Laboratoire multidisciplinaire de tomodensitométrie de l’Institut National de la Recherche Scientifique (INRS) développe son expertise en TDM depuis 2002, et dans une vaste gamme de domaines. […]

Le reste de l’article est disponible sur le site même de la revue en page 14: http://www.viabitume.com/include/pdf/2017/juillet/v12-n2.pdf

Des Roches M & L-F Daigle (2017) La tomodensitométrie : un outil d’inspection 4D au service du génieVia Bitume. 12(2): 14-17