Infrastructure

TOMODENSITOMÈTRE Siemens SOMATOM Definition AS+ 128
ctscan2014a

Équipements complémentaires

Canal hydraulique
Canal hydraulique Vague Courant gravitaire Courant gravitaire
Courant gravitaire
Aquarium
Vectrino PIV de Lavision OBS 3+ Controlotron
Laser
Laser MAPLE Laser Pulse
Laboratoire de sédimentologie
Sédimentologie LS13-320
Tamis vibrant
Centrifugeuse
Étuve
Étuve haute temperature pour brûler matière organique
Balance numériques
Balance chauffante
Système filtration sous vacuum
Instrumentations de terrain
Squid 500 Sparker EG & G Applied Acoustic CSP-1200 Déclencheur acoustiques 1090E & 1100E
AA200 Boomer plate
Hydrophone
Source
Système acquisition
GPS
Tables EPC
S4AP
S4ADW
S4RT
S4A

Un laboratoire de sédimentologie pouvant effectuer les analyses indispensables, incluant un compteur de particules laser Beckman-Coulter LS13320 et une centrifugeuse Beckman-Coulter J6.MI.H.C de 6X1L. Parallèlement, ce laboratoire comprend un mini-canal hydraulique (développé à la CGC-Atlantique et en Angleterre), un banc MST, des colonnes de tamis, et un banc d’ouverture de carottes. Un ITRAXTM Core Scanner est également disponible (voir Laboratoire de géochimie, imagerie et radiographie des sédiments).

Les outils d’analyses hydrauliques, biosédimentologiques et hydrologiques combinés au tomodensitomètre permettent de réaliser des expériences en temps réel : un canal-tunnel rond pouvant accepter des courants bidirectionnels, stationnaires ou variables; un canal-tunnel en U pouvant simuler des houles par un mouvement programmé de deux pistons; un canal-tunnel incliné simulant la géométrie interne des glissements de terrain; deux aquariums ouverts pour étudier le comportement en milieu intertidal des animaux, la migration des métaux et leur concentration dans des racines de plantes; deux caissons à pression contrôlée pour étudier le comportement dans un environnement profond (plateau continental) entre 2 et 400 m de profondeur; un caisson de haute pression pouvant simuler des environnements de grande profondeur (abyssale) pour l’étude du dégazage ou de la formation des hydrates de gaz en milieu océanique.